EPP remède naturel maux d’hiver

Extrait de pépin de pamplemousse (EPP). 50ml – 13€ avec sa pipette compte goutte super pratique (nouveau)

Antibactérien d’une grande efficacité issu du règne végétal, l’extrait de pépin de pamplemousse, utile sur les infections de la sphère ORL, la grippe, les affections bronchiques, les infections intestinales, vaginales et de nombreux problème de peau. Un des meilleurs compléments alimentaires naturels, l’EPP renforce l’organisme et le système immunitaire. Sa richesse en flavoinoïde lui ont valu d’être considéré comme l’un des meilleurs antibiotiques naturels surtout depuis les travaux de Dr Jacob Harich qui l’ont popularisé.

De très sérieuses études ont récemment confirmé les premiers travaux menés dans les années 90 (notamment à l’Institut Pasteur) sur les propriétés bactéricides du pépin de pamplemousse (1).

L’étude citée plus haut a ainsi confirmé que l’action de l’EPP s’étend à environ 800 souches de bactéries et virus, une centaine de souches de champignons, ainsi qu’à un très grand nombre de parasites unicellulaires. L’extrait de pépin agit en désorganisant la membrane cytoplasmique et mitochondriale des micro-organismes. Avantage imparable par rapport aux antibiotiques chimiques : l’EPP inhibe les bactéries nocives au niveau intestinal mais ne touche pas les indispensables bifidus et ne diminue que très peu les lacto-bactéries. Globalement, l’ensemble de la flore s’en trouve améliorée.

La qualité est primordiale c’est pourquoi je vous le propose à la vente. Il peut être utilisé en prévention 3 fois 5gtt dans la journée ou en curatif 3 fois 10gtt dans la journée chez les adultes et chez les enfants (posologie selon age poids taille). Demandez conseil à votre praticien en santé naturelle.

Source : Alternative santé, Plantes et santé

1) Antimicrobial activity of grapefruit seed and pulp ethanolic extract – Cventniz et Vladimir-Knezevic. Acta Pharm. 54 (2004) 243?250. The effectiveness of processed grapefruit-seed extract as an antibacterial agent: II. Mechanism of action and in vitro toxicity. – Heggers JP et al. J Altern Complement Med. 2002 Jun; 8(3):333-40

Une réflexion au sujet de « EPP remède naturel maux d’hiver »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *